Ateliers égalité

Avec l’association Som do gunga à la casa de mome à Pont de Claix, Lola Lelièvre, comédienne, et moi-même, avons animé des ateliers pour les enfants à propos de l’égalité femme-homme. Nous avons mêlé écriture et théâtre pendant toute une année afin de leur permettre de s’exprimer sur ce sujet du vivre ensemble.

Les enfants ont été lauréats de l’appel à projets « jeunes pour l’égalité » édition 2018-2019 lancé par la Métropole. Bravo à elles et eux.

Découvrez dans cette vidéo, une courte restitution de notre processus de création.

Voici des extraits de leurs textes :

Texte 1 : Je, tu, nous, vous, il, elle

(Inspiré du livre « on n’est pas au centre du monde»)

(Malak)

Je vis à la maison

Tu vis dans une grotte

Il vit dans une roulotte

Elle vit dehors

Nous vivons ensemble

Vous vivez en famille

Mais si la tempête arrive, tout le monde doit s’abriter.

(Chaima)

Je mange des pattes

Tu manges du couscous

Elle mange de la soupe

Nous mangeons de la salade

Vous mangez des chips

Elles mangent des Tacos

Mais peu importe, tout le monde a besoin de manger !

(Assia)

Je suis malade

Tu es aveugle

Il est en fauteuil roulant

Nous sommes en bonne santé

Vous êtes sportifs

Elles sont pleines de vitalité

Mais quoi qu’il arrive, nous avons tous un corps.

(Riadh)

Je suis beau

Tu es magnifique

Elles sont charmantes

Vous êtes mignons

Nous sommes merveilleux

Ils sont jolis

Et bien souvent nous avons des goûts différents

(Sara)

Elles sont meilleures amies

Nous sommes amoureux

Je t’aime

Tu m’aime

Vous êtes amies

Il est amoureux

Mais quoi qu’il arrive, tout le monde a besoin d’être aimé !

(Assia)

Je suis une fille

Tu es un garçon

Elle est une femme

Vous êtes des hommes

Mais nous sommes tous des humains, non ?

Texte 2 : Nos émotions n’ont pas de genre et elles s’habillent de toutes les couleurs

(Pas de nom)

Ma peur noire mange les autres

Ma tristesse rouge pleure

Ma colère verte reste tranquille

(Sara)

Ma joie violette s’emmêle

Ma peur noire sort

Ma colère rouge s’enflamme

Ma tristesse bleue s’exclame

(Nourane)

Ma joie bleue vole dans les airs

Ma peur rouge explose

Ma colère marron crie de rage

Ma tristesse bleue foncé tombe

(Assia)

Ma joie jaune s’exprime à moi

Ma peur noire pleure et crie

Ma tristesse bleue boit

Ma colère rouge se bagarre

(Riadh)

Ma joie bleue est un mécano

Ma peur est quelqu’un d’autre

Ma colère se moque de moi

(Fatima)

Ma joie rose s’envole dans les étoiles

Ma peur bleue part

Ma tristesse verte s’évapore

Ma colère rouge explose

(Malak)

Ma tristesse noire est dans le cœur de mon petit frère

Ma peur grise tourbillonne dans ma tête

Ma colère rouge est dangereuse

(Mohammed)

Ma joie bleue joue avec mon cerveau

Elle me rend fou

Ma joie bleue sursaute

Mais filles ou garçons, hommes ou femmes, nous avons des émotions…

Texte 3 : La fille bleue et le garçon rose

La fille bleue et le garçon rose sont habillés pareil

La fille bleue et le garçon rose se parlent à l’oreille

La fille bleue devient verte de jalousie et ne veut plus être amie avec le garçon rose qui devient rouge de colère. La fille bleue et verte devient un peu jaune et c’est rigolo, alors le garçon passe de nouveau du rouge au rose. C’est ainsi qu’ils se réconcilient. Parce que peut-être que vivre ensemble c’est bleu, rose, jaune, rouge et vert ? Et peut-être bien que ça rime avec terre ? Moi je m’imagine que s’est comme sortir de nos cages et survoler des paysages aux multiples visages